Disque ajouté à votre panier.

< Continuer mes achats > Voir mon panier

Geoffroy Tamisier



© c. lavergne
trompettiste

Geoffroy Tamisier naît en 1973.
Au Conservatoire de Nantes, il collectionne les prix : cornet, trompette, formation musicale, musique de chambre, diplôme d’écriture… Inscrit au Conservatoire de Paris, il suit l’enseignement de François Jeanneau et décroche en 1997 un Premier prix à l’unanimité ! Cette même année, au Concours national de jazz de La Défense, il obtient un prix de composition pour son travail avec le Jazzophone Quartet. Il fonde son propre combo l’année suivante, OLH Acoustic, que le Concours de La Défense puis le Tremplin Jazz d’Avignon couvrent de lauriers, et qui enregistre Une vie sans lune (2000) et G Meets K – avec Kenny Wheeler – (2002) pour Yolk,
Trompettiste mais aussi compositeur et arrangeur doué, Geoffroy Tamisier collabore avec Mukta (albums Haveli, Jade, Dancing on One’s Hands, Indian Sitar and World Jazz sur Wea), Le Gros Cube d’Alban Darche, l’ Orchestre National de Jazz de Claude Barthélémy, Vincent Mascar Circum, Klezmerstone…
En 2004 il forme son trio avec Alexis Thérain à la guitare et Frédéric Chiffoleau à la contrebasse.
Il réalise des commandes pour l’ADDM 44 (le Souffle des Terroirs), l’orchestre d’harmonie Philar de Nantes, l’orchestre de la musique des équipages de la flotte de Brest (pièce pour Tuba solo et orchestre interprétée par Thierry Thibault), ...etc.
Geoffroy Tamisier se produit dans divers clubs et festivals en France ou à l’étranger (Festival de Radio-France, Montreux Jazz Festival, Europa Jazz du Mans, Festival de jazz de Montréal…).


Portrait par Alex Duthil:

"Au sein de l'ONJ Barthélémy, avec son propre trio ou dans Le Gros Cube, le trompettiste compte parmi les solistes les plus en vue du moment. Deux parutions quasi simultanées ce printemps : "Au bonheur des anges" avec son propre trio et "Idiomatik", où il apparaît au sein du quartette du guitariste Alexis Thérain. Par deux fois, le trompettiste nantais sidère par la limpidité de son phrasé, la clarté des idées, le contrôle du son. Et plus encore par la musicalité - silences et espace compris - de son univers. Serait-il abonné au succès? Lorsque l'on observe le parcours de Geoffroy Tamisier on est frappé de le retrouver systématiquement partie prenante d'ensembles au succès public ou critique incontestable: ainsi, aujourd'hui mène-t-il de front Mukta, l'ONJ de Claude Barthélémy, Le Gros Cube d'Alban Darche, le X'tet et le Brass'tet de Bruno Régnier, le quartet d'Alexis Thérain... et son tout nouveau trio, avec ce même guitariste. Pourquoi avoir tardé à s'affirmer comme leader ?

"J'avais monté l'OLH Acoustic, qui a enregistré deux albums pour le label Yolk en 1999 et 2001, le second avec Kenny Wheeler. J'en écrivais le répertoire mais faire tourner un septet relevait du pari impossible. J'ai fait une pause et l'envie d'emmener un projet plus léger s'est fait jour peu à peu. D'abord en jouant de temps en temps en solo avec Fred Chiffoleau, un superbe contrebassiste qui vit à Nantes, comme moi. Et c'est au sein de l'ONJ que j'ai rencontré Alexis Thérain." Surprise: le vibrant guitariste électrique qui a séduit Claude Barthélémy n'utilise que la guitare acoustique au sein du trio. "Parce que c'est plus "terrien ", plus enraciné, que la guitare électrique, explique le trompettiste. En fait, ce sont surtout des duos acoustiques que j'avais à l'esprit en montant ce trio : Chef Baker et Paul Bley (l'album "Diane", sur SteepleChase en 1985), ou ce même Bley avec Kenny Wheeler ("Touché" sur Justin Time, en 1996). Parce que j'y entends une vraie communion. Pour Kenny Wheeler, c'est le langage harmonique qui me bouleverse. Je suis toujours très admiratif de son big band, de la manière dont il suit un fil conducteur..."

En dehors du jazz - c'est l'écoute du "Sketches of Spain" de Miles Davis et Gil Evans qui lui a donné l'envie d'être trompettiste - c'est aussi du côté des compositeurs de la première moitié du XXe siècle que Geoffroy Tamisier va chercher une qualité de son, une transparence qui lui est très personnelle: "Ravel et Debussy, bien sûr, mais aussi Bartok, Stravinsky et Dutilleux." En choisissant la guitare et la contrebasse au lieu du piano, Geoffroy Tamisier opte pour une assise rythmique qui peut passer de mains en mains. "Et sans batterie, ajoute-t-il, nous gagnons en efficacité: un quartet aurait une dynamique totalement différente. "0n fait aussi le choix d'un répertoire entièrement original : " Une écriture contrapuntique qui permet aussi de se lâcher. C'est particulièrement évident en concert où l'on alterne des pièces très courtes et les développements, un rapport étroit à l'écriture et des improvisations très libres." Au-delà du lancement de son trio, l'été sera aussi pour Geoffroy Tamisier l'occasion de jouer au sein du Celtic Procession de Jacques Pellen et du groupe Circum de Vincent Mascart. Un jeune homme en pleine ascension."

Alex Dutilh, Télérama, mai 2005
les albums yolk
le gros cube >> la martipontine
le gros cube >> le gros cube VS katerine
le gros cube >> polar mood
le cube >> autorité culinaire
quartethno >> quartethno
olh acoustic >> une vie sans lune
jazzophone cie + tim berne >> mosaiques
olh acoustic >> G. meets K.
le souffle des terroirs >>
geoffroy tamisier trio >> au bonheur des anges
quartethno >> tawada
georgui kornazov quintet >> staro vreme
le gros cube >> queen bishop
Brass danse orchestra >> La danse du souffle
Jazzarium >> Megapolis

les albums sur d'autres labels
Mukta « Haveli » (WEA 2005)
Idiomatik (El polito azul 2005)
Ensemble Epsilon « Sémaphore » • (Corélia 2004)
ONJ Claude Barthélemy « La fête de l’eau » • (Le chant du monde 2004)
ONJ Claude Barthélemy « Admirabelamour » • (Label Bleu 2003)
Mukta « Dancing on one’s hands » • (WEA 2000)
Klezmerstone • (auto-prod 2000)
Mukta « Jade » • (WEA 2000)
Mukta « Indian sitar & world jazz » • (WEA 1999)
Jean-Luc Chevalier Quartet «Hommage à Jaco» • (Seventh records 1996)
Jazzophone Quartet « Concert au Pannonica » • (Hot-Wood 1996)

Cette liste est non exhaustive.

octobre 2017
05  concert  Brass danse orchestra @ jazz en Revermont
www.yolkrecords.com
2010-2017 Tous contenus © YOLK, Tous droits réservés | Mentions légales
YOLK, La Fabrique Dervallières, 19 rue Jean-Marc Nattier, 44100 Nantes | +33 (0)9 72 54 68 97