Disque ajouté à votre panier.

< Continuer mes achats > Voir mon panier

western trio

a l'ouest de nulle part

référence catalogue : J2054
date de sortie : 2011-05-21
disponible en : CD (15€)

YOLKBOX (tirage limité à 500 ex.)

« J'aime jouer avec Western trio.
La musique qu'ils proposent est riche et contrastée; leurs envolées rock, les polyrythmies subtiles, leurs ambiances et la puissance de leurs mélodies me captivent.
Ils incarnent cette nouvelle génération de musiciens, nourrie par les différents courants musicaux du vingtième siècle et qui développe un son qui fait sens ».
Erik Truffaz


“A l'origine du trio, en 2008, Jean-Jacques, guitariste notamment de feu Electrod. Parti pris pour un format instrumental, qui fait référence au rock dans le son, au jazz et aux musiques improvisées. Des bars, l'édition 2008 et 2010 du festival Soleils Bleus, le Pannonica en support de Sylvain Luc, le festival Jazz Tempo et bien d'autres, les belles dates s'enchaînent. Tout va vite chez Western, puisqu'à peine trois ans d'âge et un 1er disque abouti qui sort chez Yolk.”
Cécile Arnoux



Western Trio : l’Ouest conquis ! par paysdelaloire


////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Extrait de l'interview parue dans le magazine Tohu Bohu (Nantes-mai 2011) présentant le 1er opus de Western trio : A l'ouest de nulle part. « Western trio, une chevauchée fantastique » par Cécile Arnoux …

Comment vous voyez la fusion entre le rock et le jazz telle que vous la jouez ?
Jean-Jacques (guitare) : Nous jouons une musique instrumentale qui puise dans le rock et le jazz, mais on ne veut pas tomber dans l'écueil de faire du jazz-rock. On se défend de ça, cette musique intéressante au début a subit des pressions de producteurs qui ont mis l'accent sur des productions aseptisées. On se définit rock'n'jazz, c'est le son d'abord, son côté brut, le son qui guide l'improvisation et non la virtuosité.

Fabrice (batterie) : Pour moi, c'est vraiment le son, on se rapproche plus de productions de groupes de rock des années 90 sur la recherche acoustique. Je me suis inspiré de l'acoustique d'Happy Apple ou The Bad Plus, avec un son bien gras, bien profond...

Avez-vous (sans prétention bien sûr) le sentiment de faire une musique qui n'existe pas?
Fabrice : Je pense qu'on a une petite personnalité. Pour ma part, je joue des tempos lents, des tempos épileptiques, je vais à fond de cale, c'est très carré, breaké et précis. Mais de là à que c'est nouveau, je ne pense pas. Les retours assez positifs qu'on nous fait ne parlent pas d'individualités, mais d'un groupe et d'un son de groupe...

Pouvez-vous nous parler des invités sur l'album : le trompettiste Erik Truffaz et le chanteur Federico Pellegrini (The french cowboys)
Jean-Jacques : Nous avons rencontré Erik au festival de Jazz Soleils Bleus (Saint-Herblain). Belle rencontre humaine et artistique. On a travaillé avec lui en résidence afin de préparer un programme ensemble pour ce festival autour des compositions de Western. Erik s'est immiscé dans la musique, et a porté un regard extérieur. Il a affiné le son et les arrangements, et il a une vision très pop des choses et nous a encouragé à aller un peu dans cette direction.

Fabrice : C'est un type qui vit la musique dans l'instant, et qui a énormément d'idées. Ses choix sont efficaces.

Jean-Jacques : Pour Federico (French Cowboy), j'ai eu l'idée de le solliciter suite à une pièce de théâtre que j'ai vu l'année dernière et dans laquelle il jouait la musique avec sa guitare, son micro CB et ses bidouilles de pédales. J'avais trouvé ça super... Je lui ai demandé d'écrire un texte qui illustrerait l'ambiance musicale d'une composition du groupe et qui serait déclamé en spoken words. Il a eu l'idée par la suite de conclure le morceau par un refrain chanté dans esprit pop.

Des envies de grands espaces dans votre musique ?
Jean-Jacques : Oui, je pense. Je suis fan de Jim Jarmusch, David Lynch, ces ambiances cinématographiques et j'essaie de les retranscrire un peu dans notre musique. J'aime bien l'idée d'espace musical, l'équilibre qu'on a pu trouver entre le côté live et la production. L'album porte bien son nom, et puis Jérôme Blin du collectif de photographe Bellavieza nous a proposé de prendre des photos à la mine d'Abbaretz. Je trouve que ça colle vraiment avec notre couleur...
01. FLAMANT NOIR
02. SLOW CAT
03. METAMORPHOSE
04. A L’OUEST DE NULLE PART (I PROMISE)
05. MR E.T.
06. SILENCE
07. IS
08. ROCKY MOUNTAINS
09. LA MAITRESSE

Cette liste est non exhaustive.






www.yolkrecords.com
2010-2017 Tous contenus © YOLK, Tous droits réservés | Mentions légales
YOLK, La Fabrique Dervallières, 19 rue Jean-Marc Nattier, 44100 Nantes | +33 (0)9 72 54 68 97